ACTUALITÉS

Johnson & Johnson délaisse la marque Janssen

Le groupe américain Johnson & Johnson a décidé d’abandonner le nom de Janssen pour sa division pharmaceutique, qui est renommée J&J Innovative Medicine.

Janssen a débuté ses activités en 1953 sous le nom de Janssen Pharmaceutica à Beerse, en Flandre. L’entreprise a été fondée par le docteur Paul Janssen. Elle a été rachetée en 1961 par le géant américain Johnson & Johnson. Le nom Janssen est resté l’emblème de l’ensemble de la division pharmaceutique de l’entreprise, même après l’expansion mondiale de J&J, dont la fondation remonte à 1886 à New Brunswick (New Jersey).

Cette annonce intervient plusieurs mois après la décision de scinder l’activité de produits de santé en vente libre sous le nom de Kenvue. J&J, dont le CEO est Joaquin Duato, a toujours deux activités : les produits pharmaceutiques et les technologies médicales. C’est l’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde, avec une capitalisation boursière de près de 400 milliards de dollars.

La marque Janssen disparaîtra donc dans les années à venir et sera remplacée par Johnson & Johnson Innovate Medicine. « Nous faisons partie de Johnson & Johnson et notre identité l’intègre davantage à partir d’aujourd’hui. Notre nouvelle marque reflète véritablement le meilleur de ce que nous sommes et de ce que nous faisons afin d’ouvrir la voie pour la médecine de demain », indique la société sur son site internet.

Par ailleurs, il y a quelques semaines, le groupe a annoncé qu’il allait mettre fin à certaines de ses recherches sur les vaccins et les maladies infectieuses, avec un impact sur l’emploi encore inconnu pour le site de Beerse, où quelque 154 postes dans la recherche et le développement avaient déjà disparu au printemps. Des emplois seront également supprimés au sein de la succursale Janssen de Leiden, aux Pays-Bas. L’entreprise avait indiqué plus tôt dans l’année qu’elle cessait le développement des vaccins contre le virus respiratoire syncytial (VRS) ainsi que le HIV, pour lequel une phase 3 avait montré des résultats décevants.

Source : L’écho.be

 

Nos derniers articles

Lutter contre l’insulinorésistance
Lutter contre l’insulinorésistance

De petites vésicules produites par le tissu graisseux semblent constituer des convoyeurs stables de l’adiponectine, une hormone qui joue un rôle clé dans le métabolisme du glucose.

lire plus
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone

Les start-up et les PME innovantes en santé multiplient les initiatives de relocalisation industrielle de nouveaux produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux en France. La priorité étant par ailleurs de relocaliser une part de CDMO.

lire plus