ACTUALITÉS

Un DM lumineux pour traiter Parkinson.

Soigner la maladie de Parkinson par la luminothérapie, c’est une avancée française.

Le projet NIR, pour « near infra-red », consiste à traiter la maladie de Parkinson par photobiomodulation, c’est à dire en envoyant de la lumière au plus près des neurones du cerveau, via un dispositif médical implanté.

L’idée de NIR trouve sa source dans la rencontre entre l’expertise du professeur Alim-Louis Benabid, co-fondateur de Clinatec et à l’origine de la stimulation cérébrale profonde, et celle du professeur John Mitrofanis, de l’Université de Sydney, spécialiste de la photobiomodulation. Le dispositif final, qui a fait l’objet de plus d’une dizaine de brevets, est constitué d’un stimulateur, qui fournit l’énergie, implanté sous la clavicule du patient ; d’un boitier optique placé dans la boîte crânienne ; et enfin d’une fibre optique passée dans les ventricules du cerveau.

Un essai clinique, mené avec le professeur Stephan Chabardès du CHU de Grenoble, est en cours et inclura à terme 14 patients, dont 7 bénéficieront de l’implant.

La lumière doit permettre de ralentir la dégénérescence neuronale, là où les traitements actuels ne ciblent que les symptômes. Un espoir contre cette maladie qui touche plus de 8 millions de personnes dans le monde.

Ce projet NIR, mené par Cécile Moro directrice de recherches au CEA, a reçu l’un des prix NetExplo, le mardi 18 avril dernier. Le prix NetExplo vient chaque année récompenser les innovations numériques en faveur de la société. « Ce prix démontre l’excellence de la recherche française, qui s’inscrit dans un écosystème mondial, avec nos partenaires aux États-Unis, en Europe et en Australie », a réagi Cécile Moro.Ce projet, fruit de douze ans de travail, est le seul lauréat français de l’édition. Ce projet est accompagné par plusieurs financeurs, dont le Fonds de dotation Clinatec et l’entreprise Boston Scientific.

Source : Gazette Labo

 

Nos derniers articles

Lutter contre l’insulinorésistance
Lutter contre l’insulinorésistance

De petites vésicules produites par le tissu graisseux semblent constituer des convoyeurs stables de l’adiponectine, une hormone qui joue un rôle clé dans le métabolisme du glucose.

lire plus
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone

Les start-up et les PME innovantes en santé multiplient les initiatives de relocalisation industrielle de nouveaux produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux en France. La priorité étant par ailleurs de relocaliser une part de CDMO.

lire plus