ACTUALITÉS

Quelques nouvelles du marché pharmaceutique chinois.

Le marché pharmaceutique chinois est en pleine expansion, que ce soit pour les investissements extérieurs ou pour les partenariats avec des firmes étrangères qui veulent s’implanter. Mais la propriété intellectuelle et la politique limitent les transactions.

LES VACCINS ARNm en Chine 

Moderna conserve sa propriété intellectuelle sur les vaccins et refuse le transfert de technologie en Chine. Il a rejeté la demande de la Chine pour la propriété intellectuelle de base derrière son vaccin révolutionnaire à ARN messager Covid-19, une décision qui a conduit à un échec des négociations pour sa vente dans la dernière grande économie restante sans vaccins à ARNm.

Pékin a proposé deux options aux fabricants étrangers de vaccins Covid-19 cherchant à distribuer en Chine. Ils peuvent soit effectuer un transfert de technologie complet vers un fabricant de médicaments chinois, soit créer une usine de fabrication en Chine avec un partenaire local, tout en gardant le contrôle de la technologie. Après avoir été pressé d’accepter la première de ces options et avoir déjà refusé une offre de transfert de technologie en Italie, Moderna a de nouveau décidé de garder le contrôle de son IP. À ce jour, aucun vaccin à ARNm n’a été approuvé à des fins thérapeutiques en Chine.

LES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES CHINOIS AUX USA

Après un décret du président américain Joe Biden, qui décrivait les industries soumises à un examen réglementaire accru de la part du Comité des investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS), les analystes financiers affirment que les sociétés pharmaceutiques chinoises verront leur expansion aux États-Unis freinée par une réglementation plus stricte. Avec une surveillance en particulier dans les secteurs de la biotechnologie et de la biofabrication.

« Nous pensons que les transactions impliquant la biotechnologie et la biofabrication seront soumises à un examen rigoureux par le CFIUS, car les États-Unis tiennent à protéger leur leadership technologique et donc leur sécurité nationale« , a déclaré Flora Zhu, directrice de la recherche chez Fitch Ratings.

Dans un exemple récent, Asymchem, une société de recherche et de fabrication pharmaceutique basée à Tianjin, a vu son acquisition de 81,82 % de Snapdragon Chemistry, dont le siège est dans le Massachusetts, bloquée par le CFIUS. En outre, le CFIUS a récemment retardé l’acquisition de la société de biotechnologie cotée aux États-Unis F-star Therapeutics par Sino Biopharmaceutical pour 161 millions de dollars.

Source :  PharmaBoardroom

 

Nos derniers articles

Lutter contre l’insulinorésistance
Lutter contre l’insulinorésistance

De petites vésicules produites par le tissu graisseux semblent constituer des convoyeurs stables de l’adiponectine, une hormone qui joue un rôle clé dans le métabolisme du glucose.

lire plus
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone

Les start-up et les PME innovantes en santé multiplient les initiatives de relocalisation industrielle de nouveaux produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux en France. La priorité étant par ailleurs de relocaliser une part de CDMO.

lire plus