ACTUALITÉS

Parkinson : Résultats positifs pour le médicament de Cerevance

Dans les essais de phase 2, le médicament a réduit les périodes pendant lesquelles les symptômes de la maladie de Parkinson réapparaissent malgré la prise de médicaments.

Cerevance, entreprise privée de découverte et de développement de médicaments au stade clinique, axée sur les maladies du système nerveux central, a annoncé des résultats positifs de l’essai de phase 2 pour le composé « first in class » de la société, administré une fois par jour par voie orale, qui traite la maladie de Parkinson.

En plus d’avoir atteint les objectifs de sécurité, le médicament – CVN424 – a également permis de réduire de manière significative les périodes pendant lesquelles les symptômes de la maladie de Parkinson réapparaissent malgré la prise de médicaments. Ces périodes sont appelées « temps mort ». À forte dose, le CVN424 a permis une amélioration de 1,3 heure du temps d’inactivité par rapport au placebo après quatre semaines.

Le médicament a également présenté un profil d’effets secondaires encourageant, les effets indésirables de nausées, de vomissements et de maux de tête n’étant survenus que chez deux sujets (4%), tous deux à la dose la plus élevée.

Le CVN424 a été évalué dans une étude de phase 2 randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo, multicentrique, à deux niveaux de dose chez des patients atteints de la maladie de Parkinson et présentant des fluctuations motrices.

« Nous sommes ravis d’annoncer ces résultats qui, selon nous, démontrent que le CVN424 peut apporter une amélioration significative aux patients, avec une faible exacerbation des effets secondaires dopaminergiques », a déclaré Brad Margus, directeur général de Cerevance. « Nous sommes impatients de faire progresser rapidement le CVN424 dans plusieurs études cliniques de plus grande envergure visant à obtenir une autorisation réglementaire. »

Source : PharmaTimes online

 

Nos derniers articles

Lutter contre l’insulinorésistance
Lutter contre l’insulinorésistance

De petites vésicules produites par le tissu graisseux semblent constituer des convoyeurs stables de l’adiponectine, une hormone qui joue un rôle clé dans le métabolisme du glucose.

lire plus
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone

Les start-up et les PME innovantes en santé multiplient les initiatives de relocalisation industrielle de nouveaux produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux en France. La priorité étant par ailleurs de relocaliser une part de CDMO.

lire plus