Une fusion de deux start up françaises.

publié le 22 Fév, 2023

ERYTECH (Lyon) et PHERECYDES (Nantes) annoncent un projet de fusion.

En 2021, ERYTECH, la biotech lyonnaise avait échoué lors d’une phase III sur le cancer du pancréas, avec son produit phare : l’eryaspase.

Un échec, relativement fréquent dans le monde de la biotech, mais qui l’avait contraint à revoir à la baisse ses ambitions.

Exit son site de production aux États-Unis, inauguré en 2019 et finalement vendu à CATALENT.

Les autres programmes de recherche autour de l’eryaspase en subissent les conséquences. Les effectifs n’ont pas échappé à cette refonte drastique, avec une diminution de 75 % du nombre d’employés.

Depuis, Erytech annonçait régulièrement réfléchir à un changement stratégique pour impulser une nouvelle dynamique.

Une évolution qui se matérialise aujourd’hui, avec l’annonce d’un projet de fusion avec la biotech nantaise Pherecydes Pharma, spécialisée dans la phagothérapie.

Le rapprochement stratégique s’appuierait sur l’expertise et les ressources complémentaires des deux sociétés afin d’accélérer le développement de la phagothé́rapie destinée à lutter contre l’antibiorésistance.

Source

A lire aussi …

Sommet Choose France 2024

Sommet Choose France 2024

Neuf projets d'investissements étrangers issus d'entreprises de l'industrie pharmaceutique ont été annoncés. Au total,...