ACTUALITÉS

Les futurs blockbusters de MODERNA.

Après avoir remporté un triomphe médical et économique avec son vaccin contre le COVID-19, Moderna a publié récemment une feuille de route à l’intention des investisseurs qui promet des milliards de dollars grâce à leurs nouveaux médicaments

L’entreprise vise à lancer jusqu’à 15 nouveaux produits au cours des cinq prochaines années, dont quatre d’ici 2025. En 2027, Moderna prévoit 8 à 15 milliards de dollars de ventes de produits respiratoires. Il prévoit également 10 à 15 milliards de dollars de ventes annuelles supplémentaires grâce aux nouveaux traitements contre le cancer et les maladies rares et latentes qu’il espère introduire d’ici 2028.

La prochaine étape, espère Moderna, sera un vaccin contre le virus respiratoire syncytial, pour lequel elle espère recevoir une décision d’approbation de la FDA d’ici avril prochain. La société a annoncé que son vaccin expérimental contre la grippe avait réussi un essai de phase 3, bien que les données précédentes aient été mitigées.

Moderna voit l’avenir dans les combinaisons de vaccins respiratoires, qui pourraient être plus attrayantes pour les patients que n’importe quelle inoculation seule. L’objectif est d’en commercialiser un dès 2025.

Moderna développe également des vaccins contre d’autres virus, notamment le VIH et Epstein Barr, pour un marché qu’il estime entre 10 et 25 milliards de dollars. La plupart des injections en sont aux premiers stades des tests ou sont encore précliniques, mais la société a poussé une injection expérimentale contre le cytomégalovirus en phase 3.

Pendant ce temps, Moderna et Merck travaillent sur un vaccin thérapeutique qui combinerait l’ARNm expérimental-4157 avec le médicament anticancéreux à succès Keytruda de Merck. Les sociétés ont lancé un essai de phase 3 de cette combinaison en juillet. Et, en mai, Moderna a publié les premières données positives sur l’un de ses traitements contre les maladies rares.

Source :Biopharmadive

 

Nos derniers articles

Lutter contre l’insulinorésistance
Lutter contre l’insulinorésistance

De petites vésicules produites par le tissu graisseux semblent constituer des convoyeurs stables de l’adiponectine, une hormone qui joue un rôle clé dans le métabolisme du glucose.

lire plus
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone

Les start-up et les PME innovantes en santé multiplient les initiatives de relocalisation industrielle de nouveaux produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux en France. La priorité étant par ailleurs de relocaliser une part de CDMO.

lire plus