ACTUALITÉS

Bioproduction : un exemple d’utilisation de l’intelligence artificielle.

GENETHON et la société THALES mettent en commun leur savoir faire pour optimiser la bioproduction en thérapie génique.

Généthon est un pionnier et leader de la recherche et du développement en thérapie génique pour les maladies génétiques rares.  De son côté, Thales est un leader européen de l’Intelligence Artificielle (IA). Ils mettent en commun leur savoir-faire pour développer des modèles numériques performants afin d’améliorer les rendements de bioproduction dans le domaine de la thérapie génique. Une première.

Produire des traitements de thérapie génique est un processus extrêmement complexe, long et particulièrement coûteux. Réduire le temps nécessaire et les coûts de production sont des enjeux majeurs. Afin d’améliorer la productivité et la qualité des produits de thérapie génique, Généthon et Thales collaborent pour développer un modèle numérique qui permettra, grâce à l’Intelligence Artificielle, de modéliser les processus de bioproduction et d’en optimiser les rendements.

« L’équipe de développement de bioprocédés de Généthon développe les procédés de production de vecteurs viraux du laboratoire jusqu’à une échelle industrielle. L’objectif de cette collaboration est d’évaluer l’apport de solutions numériques dans un procédé de bioproduction afin de développer un ou des modèles numériques performants de ce procédé (représentations digitales ou jumeaux numériques), qui permettront in fine de déterminer l’impact de certains paramètres de production sur la productivité et la qualité des lots de biomédicaments, sans avoir recours à l’expérimentation systématique, et permettre aussi de s’affranchir de certains des délais analytiques classiques.» Patrick Santambien, directeur du développement technologique de Généthon.

« Ce projet s’inscrit dans notre objectif d’améliorer les rendements de production et ainsi diminuer les coûts de production des médicaments de thérapies innovantes, qui peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros par patient. C’est un enjeu majeur pour garantir l’accès des patients à ces traitements. » souligne Frédéric Revah, directeur général de Généthon.

« Cette collaboration entre Généthon et Thales constitue une grande fierté pour nos équipes. Nous mettons notre expertise en Intelligence Artificielle appliquée à la santé ainsi que notre capacité d’innovation au service de ce formidable projet d’amélioration de rendement de la bioproduction. 

Ce projet totalement inédit lie le monde de la recherche, le monde industriel et le monde des services numériques pour aboutir à des solutions innovantes communes. » déclare Lilian Seigneur, directeur de la Business Unit Santé – Secteur Public de Thales Services Numériques, chez Thales.

Source : GENETHON

 

Nos derniers articles

Lutter contre l’insulinorésistance
Lutter contre l’insulinorésistance

De petites vésicules produites par le tissu graisseux semblent constituer des convoyeurs stables de l’adiponectine, une hormone qui joue un rôle clé dans le métabolisme du glucose.

lire plus
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone
Amorçage de l’industrialisation dans l’Hexagone

Les start-up et les PME innovantes en santé multiplient les initiatives de relocalisation industrielle de nouveaux produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux en France. La priorité étant par ailleurs de relocaliser une part de CDMO.

lire plus