Stratégie Santé | Actualités
reglementations
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleQuand le statut des antalgiques prend la tête !
Date de publication: 08 October 2019

Cette décision réglementaire, basée sur les cas de mésusage et surdosage, ne fait pas l’unanimité. Voici deux avis opposés :
 
Pharmaciens d’officine
La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) se félicite que l'ANSM reconnaisse le rôle des pharmaciens d'officine dans la sécurisation de la dispensation de ces médicaments pouvant entraîner des effets secondaires graves lorsqu'ils sont mal utilisés. « En dépit des conseils donnés par le pharmacien, ces spécialités pharmaceutiques peuvent être perçues par les patients comme des produits de consommation courante parce qu'elles leur sont directement accessibles ». La FSPF affirme que les propositions de l'ANSM vont dans le sens de son engagement contre la banalisation du médicament.
 
Industriels des médicaments OTC
L’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (AFIPA) s’insurge contre une décision à contre-courant des raisons même du libre accès. Ces spécialités occupent une place centrale dans le rayon libre accès qui se viderait alors de toute offre antalgique. L’AFIPA dénonce une décision qui reflète la confusion entre automédication et mésusage, le risque se situant davantage dans l’utilisation à domicile de ces médicaments plutôt que dans l’espace sécurisé de la pharmacie. L’AFIPA regrette cette décision de l’ANSM et préconise un renforcement des mesures de bon usage et compte argumenter dans ce sens auprès des autorités.
 
Sources : FSPF, AFIPA et Celtinews

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com