Stratégie Santé | Actualités
qualite
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponiblePolémique sur les traces de médicaments dans les eaux minérales
Date de publication: 26 March 2013

La Chambre syndicale des eaux minérales a rejeté ces résultats, indiquant avoir mandaté une contre-expertise auprès d'un laboratoire indépendant du CNRS, dont les conclusions "contredisent les résultats publiés et confirment l'absence de résidus médicamenteux".

L'enquête de 60 millions de consommateurs et de la Fondation France Libertés portait sur 47 bouteilles d'eau, trois bonbonnes d'eau et une dizaine d'échantillons d'eau du robinet prélevés dans trois départements. Parmi les bouteilles d'eau étudiées, 37 ne présentaient aucune trace des 85 molécules recherchées. Dix en revanche contenaient des résidus de médicaments et pesticides.

"A court terme, il n'y a absolument aucun problème de qualité. Ces eaux sont parfaitement buvables", a déclaré le rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs, Thomas Laurenceau, interrogé par l'AFP. "On est dans l'ordre de l'ultra-trace, du millième de micron, c'est vraiment minuscule", a-t-il précisé. Cette étude "ne met absolument pas en cause l'honnêteté des embouteilleurs", mais soulève le problème de la contamination de l'environnement par les pratiques humaines, a-t-il ajouté.

La teneur est "infime", mais c'est "suffisant pour qu'on s'interroge sur la pureté originelle imposée par la règlementation des eaux minérales", souligne le magazine, qui précise avoir procédé deux fois à l'analyse des échantillons après contestation de la part des embouteilleurs des premiers résultats et de la méthodologie employée accusée de produire de "faux positifs".
 

Source L'Express.fr

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com