Stratégie Santé | Actualités
production
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleQuels repreneurs pour l’usine MSD de Riom ?
Date de publication: 10 February 2020

Le 12 novembre dernier, Merck Sharp & Dohme, avait annoncé son intention de fermer l’usine de Riom, l’un de ses principaux sites de production en Europe, ce qui annonçait la suppression d’un effectif de 207 personnes.

Récemment, le président de région Laurent Wauquiez, était présent sur le site menacé de fermeture. Il s’est dit confiant quant à la reprise du site. Quatre propositions seraient déjà sur la table. « Nous avons quatre offres de reprise et les quatre sont sérieuses ». A l’issue de sa rencontre, vendredi matin, avec la direction et les représentants syndicaux du site, le président de Région, Laurent Wauquiez, s’est voulu rassurant sur l’avenir du site industriel menacé de fermeture par MSD.

Pour l’heure, aucun nom n’a filtré, mais parmi les quatre entreprises pourrait figurer le groupe Fareva, déjà repreneur de Merck à Saint-Germain-Laprade/Blavozy (Haute-Loire), en 2015. « Ils font partie des solutions, a admis Laurent Wauquiez, mais il faut voir s’il y a un vrai projet sur la durée ». Selon le présidant de région, les quatre repreneurs seraient français et tous évoluent dans le domaine de la santé et de la pharmacie.

Pour l’heure, « toutes les offres sont à l’étude », selon la direction. L’inclinaison du choix se fera en fonction des propositions de reprise pour les salariés. « Il faut faire du cousu main. Merck est un grand groupe. Il faut qu’il mette les moyens. Nous devons nous battre pour qu'il y ait le moins de licenciements possible et pour obtenir des mesures d'accompagnement à la hauteur pour les salariés ».

Les représentants du personnel accueillent cette nouvelle avec un soulagement modéré, affirmant leur intention de rester vigilants. "On jugera de la qualité du repreneur quand on aura le dossier sur la table", affirme l'un. "Nous voulons un projet industriel perenne avec des perspectives de développement", poursuit l'autre.
"Ces quatre offres sérieuses de reprise émanent de grandes entreprises industrielles nationales. Nous souhaitons déterminer la qualité du repreneur, ce qu'il apporte en terme de projet industriel et ce qu'il peut faire sur le site, explique Jean-Albert Pittaluga, directeur du site de MSD Chibret. Après, nous entrerons en négociations exclusives avec un seul de ces repreneurs. Cela se fera probablement d'ici fin février."

En revanche, aucun des quatre repreneurs potentiels ne se serait montré intéressé par la reprise du laboratoire de recherche. « Il pourrait évoluer vers un incubateur de start-up spécialisé dans le domaine médical », a suggéré Laurent Wauquiez qui se dit prêt à accompagner ce projet avec des fonds de la région.
 
Sources : News Auvergne et La Montagne

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com