Stratégie Santé | Actualités
production
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleAprès COVID-19, vers une production française de médicaments ?
Date de publication: 19 May 2020

Les participants étaient l'économiste Patrick Artus, l'essayiste Nicolas Bouzou, le PDG de Michelin Florent Menegaux, ou encore l'ancien ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, qui s’est exprimé sur le problème des médicaments.

Arnaud Montebourg s'est prononcé en faveur d'un rapatriement d'une partie de la production. "Il ne s'agit pas de savoir si on abandonne la mondialisation. Les choses sont beaucoup plus résistantes qu'on le croit, a avancé le fondateur de la marque Bleu Blanc Ruche. Il faut plutôt trouver comment bien faire pour la France. Comment on fait pour corriger un certain nombre d'excès. Ce n'est pas qu'une question technique, mais politique."

Pour illustrer son propos, Arnaud Montebourg prend en exemple la production de médicaments. "Nous sommes dépendants de la Chine pour au moins un millier de principes actifs. La Sécurité sociale n'a jamais voulu faire du prix un outil de notre indépendance en terme d'approvisionnement. L'industrie pharmaceutique française a abandonné les médicaments dits 'bas de gamme', ce qui a pu entraîner récemment des rationnements de Doliprane".

RELOCALISATION PAR COOPERATIVES

Ainsi, imaginer la relocalisation de la production de médicaments "bas de gamme" mais essentiels pourrait être une solution à ses yeux. "Il ne s'agit pas de pousser l'industrie à prendre en charge ce type de médicaments, explique-t-il. Si les industriels ne veulent pas se remettre à en produire, on pourrait créer, avec les mutuelles et la Sécurité sociale, des coopératives de production de ces produits. Une sorte d'entente coopérative, où l'État, des entreprises privées et des financeurs, travaillent ensemble à la production de stocks nécessaires".


Source : Usine Nouvelle

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com