Stratégie Santé | Actualités
developpement-pharmaceutique
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleVous êtes partenaire d’une biotech…. Et vous vous retrouvez partenaire d’une big pharma !
Date de publication: 01 June 2020

Depuis 2012, ce partenariat entre l’institut PASTEUR et THEMIS a permis d'offrir un horizon industriel à la plateforme rougeole à partir de laquelle trois candidats vaccins contre des maladies émergentes (le Chikungunya, le Zika et la fièvre de Lassa) sont déjà en cours de développement clinique.

L'Institut Pasteur travaille sur un candidat vaccin anti COVID 19 en utilisant le vecteur de la rougeole. Dans le cadre de cette recherche, il a renouvelé son partenariat avec la fondation CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations) et l'entreprise autrichienne de biotechnologie Thémis.

Le 19 mars dernier, la CEPI annonçait allouer à l'Institut Pasteur un budget de 4,3 millions d'euros pour les premières étapes de recherche et de développement d'un vaccin contre le SARS-CoV-2 (plus connu sous le nom de Covid-19). Ce vaccin, baptisé MV- SARS-CoV-2, "tire profit de la plateforme vaccinale polyvalente basée sur le virus de la rougeole, issue de sa recherche" détaille l'Institut Pasteur dans un communiqué.  

Tout en s'emparant de l'entreprise Thémis, MSD a dévoilé trois initiatives pour lutter contre le Covid-19 : deux projets de vaccins et un de médicament antiviral. L'un des deux projets de vaccin n'est autre que celui porté par l'Institut Pasteur - sur la base de la plateforme vaccinale mise au point par ses chercheurs - qui a concédé une licence non exclusive à Thémis.

L'acquisition de Thémis par MCD constitue donc, aux yeux de l'institut français, "une opportunité majeure pour la poursuite du développement de MV-SARS-CoV-2 et en cas de succès, pour sa production industrielle et son accessibilité ".

Dans le cadre du potentiel vaccin contre le Covid-19, Thémis assurera la production des lots précliniques et cliniques. La puissance financière et industrielle du groupe MSD doit permettre l'investissement dans "des moyens considérables exigés pour la conduite des essais cliniques puis, le cas échéant, pour la production de centaines de millions de doses".

L'Institut annonce dans le même temps la signature d'un protocole d'accord impliquant MSD et la CEPI pour un accès équitable au vaccin à tous les pays du monde, quel que soit leur niveau de revenus.

Sources : Usine Nouvelle et Institut PASTEUR

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com