Stratégie Santé | Actualités
developpement-pharmaceutique
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleVers un développement pré-clinique sur micro puce ?
Date de publication: 05 November 2019

" Nous reproduisons la physiologie humaine sur une puce" , décrit simplement le directeur de recherche au CNRS Eric Leclerc pour résumer son travail. Mercredi 23 octobre, à Paris, le chercheur présentait aux côtés de collègues japonais de l’université de Tokyo les multiples applications des "micro-organes sur puce”, notamment du foie, auxquelles les équipes du Limms (Laboratory of Integrated Micro Mechatronic Systems) – laboratoire conjoint entre le CNRS et l'université de Tokyo installé dans la capitale nippone – se consacrent depuis 15 ans… A la clef, une méthode sûre pour tester les effets de différentes molécules sur des organes humains.
 
Le Limms (Laboratory of Integrated Micro Mechatronic Systems) associe le CNRS et l’IIS (Institute of Industrial Science), à l’université de Tokyo. Le Limms poursuit, en collaboration avec seize laboratoires japonais, des travaux sur les micro et nanotechnologies appliqués à toutes sortes de domaines, notamment la biologie.  
 
Les recherches d’Éric Leclerc ont pour objectif central l’utilisation de microtechnologies pour reconstituer des organes miniatures toujours plus proches de l’original biologique, susceptibles de servir de modèle in vitro pour étudier des pathologies ou la toxicité de médicaments ou de polluants.

Ces micro-organes s’avèrent bien supérieurs aux classiques cultures cellulaires en boîtes de Petri.  
 

Sources :  Usine Nouvelle et AJSPI

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com