Stratégie Santé | Actualités
developpement-pharmaceutique
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleConnaissez-vous RD-BIOTECH, une pépite française ?
Date de publication: 22 February 2021

Créé en 2002 pour développer et produire des anticorps pour des sociétés de biotechnologies et de grands groupes pharmaceutiques en phase de recherche clinique, RD-Biotech était déjà en forte croissance depuis deux ans, mais son activité a explosé avec la pandémie. D'abord avec la préparation d'anticorps pour les tests de dépistage rapide , pour la société belge CorisBioConcept.
Ensuite avec celle de plasmides pour vaccins à ARN messager. RD-Biotech est en effet la seule société française à préparer de l'ADN plasmidique. Basée à Besançon, elle a participé au développement de l’ARN messager du vaccin Pfizer-BioNTech,

« Le plasmide, c'est la matière première nécessaire à l'élaboration de tout nouveau traitement visant à faire synthétiser une protéine à un patient pour le guérir », explique Philippe Dulieu, l'un des trois dirigeants-fondateurs. « C'est en quelque sorte le moule, ou la clé USB, qui va servir de matériel biologique de départ pour des thérapies géniques, le traitement de cancers, l'ARN messager, entre autres ». C'est ce fameux ARN messager que l'on retrouve dans les vaccins anticovid de Pfizer-BioNTech ou de Moderna.

Le plan de relance du gouvernement déclenche le projet d’usine à plasmides que RD-Biotech avait dans ses cartons depuis deux ans. La société, qui emploie 30 salariés, parie sur cette technologie basée sur l’ADN, sa spécialité, pour les vaccins et traitements thérapeutiques. L’investissement de 7 millions d’devrait générer 50 emplois dans les trois ans suivant son démarrage au second semestre 2022.

RD-Biotech prendra possession à la fin février de ses nouveaux locaux sur Temis Santé, la technopole qui prend corps autour du CHU et de l'Etablissement français du sang (EFS) Bourgogne Franche-Comté.
Cela permettra à la PME de répondre aux demandes des clients qui voudront n'avoir qu'un seul fournisseur pour la fabrication des plasmides en phase R&D - qu'elle propose déjà - mais aussi en phase de production GMP (« good manufacturing practices »).

Ce centre de production, qui devrait employer 15 personnes au démarrage, pourrait en compter 50 d'ici à trois ans.
RD-Biotech est une filiale du holding Biotech Investissement, créé en 2012 au moment du rachat de Diaclone, société soeur dont l'activité a elle aussi explosé en 2020 avec la crise du Covid. Ses ventes d'anticorps permettant de mesurer l'inflammation se sont envolées dans le cadre de la pandémie.
A eux deux, RD-Biotech et Diaclone ont enregistré une croissance de 55 % en 2020 et devraient passer de 7,1 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019 à 10 millions en 2020.
 

Sources : RD-Biotech , Les Echos et Usine Nouvelle

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com