Stratégie Santé | Actualités
business
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleBAYER (aussi) va supprimer des postes dans la chimie et la pharmacie.
Date de publication: 30 June 2020

En novembre 2018, Bayer annonçait la suppression de 12000 postes dans le monde à l'horizon 2022, soit 10% de ses effectifs mondiaux.

Le mardi 23 juin. dernier, devant les organisations syndicales, l'entreprise chimique et pharmaceutique allemande - qui s'appuie en France sur 3 320 salariés, sept usines et neuf centres de R&D - a décliné l'application pour la France.

Au total, 475 postes sont concernés, "dont 109 vacants, et 94 créations de postes", tient toutefois à préciser un porte parole du groupe.

Bayer souligne également qu'il s'agit d'un plan de départs volontaires et non d’un plan social. "Cela signifie qu’il n’y aura pas de départs contraints, ni de mobilités contraintes."

Ce sont essentiellement les fonctions supports qui sont concernées. "L’évolution organisationnelle envisagée se caractérise par une simplification des processus, l’appui sur des Centres de Services Partagés internes et la réduction de certaines activités", précise le groupe.

Au plan initial, s'ajoutent également des suppressions dans la division "crop science" en charge des activités agricoles du groupe. Les forces de vente y seront réorganisées et "l'organisation de certains sites industriels sera adaptée", explique le groupe sans donner plus de précisions.
Bayer explique que ce projet doit lui permettre de répondre aux besoins des agriculteurs en matière de "digitalisation, semences innovantes, alternatives aux produits phytosanitaires dont le marché baisse depuis plusieurs années". Sur ce dernier front, Bayer a d'ailleurs annoncé vouloir investir plus de 100 millions d'euros en R&D sur les deux prochaines années pour développer des solutions de biocontrôle, ces alternatives non chimiques aux pesticides.

Le projet de restructuration inclut des suppressions, modifications et créations de postes sur les sites lyonnais (Rhône) où sont basées la division Crop Science et les fonctions support et dans une moindre mesure sur Loos (Nord), où se trouve le siège de la division  pharmaceutique en France. 40 postes seraient concernés, selon la presse locale (La Voix du Nord).

Sources : BAYER, Usine Nouvelle et La Voix du Nord

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com