Stratégie Santé | Actualités
business
Les dernières nouvelles
Retour
Image non disponibleBaisses de prix et ruptures de stocks : la réaction du LEEM
Date de publication: 08 October 2019

Il est prévu 920 M€ de baisses de prix des médicaments au PLFSS de 2020. Le LEEM estime que le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2020 risque de dégrader considérablement l’accès des patients français aux traitements matures, mais aussi innovants.

Philippe LAMOUREUX, DG du LEEM a confié ses impressions au site Actu Labo

« L’accumulation des baisses de prix rend le marché français de moins en moins attractif pour la plupart des pharmas mondiales ».
Alors que se multiplient les cas de rupture d’approvisionnement, le gouvernement « contribue, par de nouvelles baisses de prix massives, à créer les conditions des ruptures en favorisant les exportations parallèles ». D’ores et déjà près de 40 % des médicaments autorisés ces trois dernières années par l’Agence européenne du médicament ne sont pas disponibles pour les patients français : « c’est trois fois plus qu’en Allemagne et au Royaume-Uni ».

Afin de lutter contre les ruptures d’approvisionnement, le gouvernement a inscrit dans le PLFSS 2020 des sanctions financières et des obligations de constitution de stocks pour environ 60 % de la pharmacopée.

« Ces dispositions risquent de se révéler parfaitement contre-productives en incitant de nombreux laboratoires à s’écarter du marché français », estime Philippe Lamoureux.

Source : Actu Labo

STRATÉGIE SANTÉ
19, rue Georges Clemenceau
78000 Versailles - France
Tél. +33 (0)1 42 86 86 00
contact@strategiesante.com